https://terredeliens.org/

Le mouvement Terre de liens, apparu dans les années 90, a pour but de changer le rapport à la terre, notre bien commun (comme l’eau et l’air !), à l’agriculture, à l’alimentation en faisant évoluer la notion de propriété foncière, en soutenant une agriculture écologique viable, en encourageant la responsabilité individuelle et collective.

Il s’est organisé progressivement et se compose maintenant de différentes structures qui travaillent ensemble :

une association nationale créée en 2003 qui marque le départ de l’organisation actuelle

des associations territoriales dont celle du Poitou-Charentes qui fera bientôt partie de la Nouvelle Aquitaine

des structures financières : la foncière Terre de Liens qui achète de manière collective des terres agricoles grâce à un financement éthique, sous forme d’actions, et la fondation Terre de Liens qui assure une gestion désintéressée des terres agricoles, favorise la rencontre entre donateurs et porteurs de projets agricoles, recueille les legs et les dons. Cette acquisition de terres agricoles protège celles-ci de la spéculation foncière qui conduit soit à l’agrandissement de fermes déjà énormes, soit à l’artificialisation des sols (routes, logements, zones commerciales ou économiques, parkings…).

*****

En 2017, il y avait 139 fermes Terre de Liens avec 206 fermiers (dont 8 en Poitou-Charentes), ce qui correspondait à environ 3 300 hectares dont 5% sont occupés par des éléments naturels (haies, bosquets, lisières et mares), 45% par des prairies naturelles extensives.

Productions de ces fermes : 46% pratiquent le maraîchage, 21% font des grandes cultures (céréales, tournesol, vigne…), 24% élèvent des bovins pour leur lait ou leur viande, 16% élèvent des ovins pour la même raison. Sans oublier les œufs, les volailles, le miel, les plantes médicinales ou aromatiques !

53% des fermes transforment leurs produits et 83% font de la vente directe.

Avec Terre de Liens, l’accent est aussi mis sur le suivi des fermes et l’attention portée sur les fermiers et leurs activités. Le travail agricole doit être valorisé. Des aides, des coups de mains peuvent être envisagés, à la demande, et les photos sont pour là pour montrer une partie de la réalité de la vie dans les fermes.

*****

Pourquoi est-il urgent d’installer des agriculteurs respectueux de l’Homme et de l’environnement ?

*pour des enjeux environnementaux : circuits de vente courts et agriculture écologique limitent beaucoup la pollution de l’eau, l’air et du sol.

*pour des enjeux agricoles : sachant que, en France, 200 fermes disparaissent chaque semaine et 160 hectares de terres s’artificialisent par jour, il est très important de favoriser l’implantation des petites fermes qui, contrairement aux grosses fermes, permettent la diversification des paysages, la création d’emplois et la redynamisation des campagnes. De plus, en lutant contre la spéculation foncière qui entraîne une augmentation considérable du prix des terres, on permet l’installation de nouveaux agriculteurs.

*pour des enjeux de santé des consommateurs et des producteurs.

*pour des enjeux politiques et sociaux : en développant les échanges entre paysans et consommateurs, avec les collectivités locales et les instances agricoles et en limitant la spéculation foncière.

Il n’y a pas de ciel, pas de mer, pas de champs, pas de nuage, pas de visage, pas de corps, pas de ligne d’horizon, pas de profondeur, pas de plans, pas de contour, pas de dégradé, pas de quoi rassurer notre catalogue de références.

Dans ce désespoir de formes, à fleur de main, l’œil ose se placer à la seconde place.

Cette approche n’est pas anodine car en touchant la surface du tableau, nous nous relions au mouvement qui écoute le son du monde.

Raynald Letertre – Art-thérapeute

Diplômé de la faculté de médecine de Tours répertorié par l’Etat au niveau II (RNCP)

Membre de la guilde des art-thérapeutes Afratapem

http://atelierdesartsplastiques.blogspot.fr/Formation :

2014 : Art-thérapeute diplômé de la faculté de médecine de Tours – AFRATAPEM

2001 : Niveau Licence Arts Plastiques-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

1989 : Ecole d’Arts Appliqués (publicité) – Poitiers

Intervenant art-plastique en milieu scolaire et en association

Art Thérapeute

Acquisitions Publiques: EDF – Conseil Régional – CNED

Parutions :

2012 : Magazine Paint & Spray (n°1)

2008: La Bible de l’Art singulier (Editions lelivredart)

1997: Art et Décoration (artistes de Poitiers)

Ventes publiques :

2016 : Etude de Mr Hervé Tailliez pour le Secours Populaire « opération Solid’art »

2009  Etude de Pierre Ségeron organisée par la FAE et Art86 – Poitiers

1994: Etude de  Maître Plassart – Poitiers

Etude Maître Chevalier au profit de l’association AIDES – Poitiers

Résidences :

2014 : Symposium d’artistes peintres à Vérankà (Hongrie)

1994 : Symposium d’artistes peintres à Pila (Pologne)

Expositions Personnelles et collectives à Poitiers, Tours, St Trojan-les-Bains, Oiron , La Rochelle, Niort, Futuroscope, Les Sables d’Olonne, Saint Savin sur Gartempe,

Artiste-peintre autodidacte franco-américain, je suis né à Oakland en Californie (Etats-Unis) et je vis en France depuis 1981. Attiré par le dessin et la peinture depuis l’enfance, mon goût pour la couleur et la peinture semi-figurative s’est développé à travers des années de pratique et de recherche.

Depuis 1998 je travaille avec de nombreux artistes, associations et ateliers d’art afin d’améliorer mes connaissances techniques et créatives des arts plastiques. Baigné toute ma vie dans les mouvances artistiques et socio-politiques de San Francisco et de la ‘Bay Area’ de Californie, les thèmes de la tolérance et de l’acceptation des autres sont au cœur de mes œuvres. Ainsi, je trouve que la malléabilité de la peinture acrylique se prête parfaitement aux jeux de l’expression humaine que je souhaite capturer. L’ajout d’autres techniques (le fusain, l’encre de Chine, le collage) me permet de mieux traduire mes pensées.

Bien entendu mes escapades dans le monde (Europe, Afrique du Nord, Inde, Etats-Unis) ou encore sur les beaux rivages de France inspirent également mon travail. Cependant les voyages d’où surgissent mes toiles sont remplis d’aventures et de visions qui évoluent dans mon esprit. Qu’il s’agisse du réel ou de l’imaginaire, peu importe…

La peinture est un voyage intérieur, une rencontre avec moi-même. Sur la toile, la forme et la couleur doivent travailler en symbiose afin de parfaire la création. Mais il faut aussi laisser part à l’interprétation de l’observateur, par conséquent, sur mes toiles, le figuratif rejoint l’abstrait dans un effet de suggestions, sans que cela puisse être qualifié d’abstrait pour autant.

 

Expositions précédentes:

7 au 12 Décembre 2007 : Atelier du Thabor – Rennes (35)

Première exposition publique collective, dessins et tableaux

21 au 30 septembre 2008 : Atelier de Céramique du Mail – Rennes (35)

Terre et Mer – exposition privée de toiles

30 septembre au 5 octobre 2011 : Atelier de Céramique du Mail – Rennes (35)

La Méditerranée – TOILES ET PATCHWORK

avec Dominique Swagten (créations textile en patchwork)

21 septembre au 20 décembre 2012 : Cabinet Bescond et Associés ABAX – Rennes (35)

Beginnings – exposition privée de toiles

23 au 26 mai 2013 : Atelier de Céramique du Mail – Rennes (35)

L’Urbain et Le Sacré –

Avec Alice Gazengel photographe:

Les îles de la Baie – photographies par Alice Gazengel

Skylines nocturnes et ville blanche – tableaux de John Holstein

17 octobre au 30 novembre 2013 : Cabinet Bescond et Associés ABAX – Rennes (35)

Portraits de l’instant – exposition de tableaux acryliques

21 mars au 11 avril 2014 : Crédit Mutuel de Bretagne – Cesson-Sévigné (35)

Evénements printaniers – exposition de toiles

24 avril au 30 mai 2015 : Cabinet Bescond et Associés ABAX – Rennes (35)

Horizons portraits & paysages exposition privée

Octobre 2015 : fête commercial expositions dans les boutiques du Vert Buisson, Bruz(35)

Septembre 2016 : Exposition aux Halles de Guichen (35) pour les Journées du Patrimoine

Décembre 2016 : Vide Grenier des Arts (vente/expo) aux Halles de Guichen(35)

PortraitDes tableaux sur le thème du carnaval de Venise commencent cette exposition suivie de personnages divers la plupart réalisés en «technique mixte». J’ai eu , jusqu’à ce jour une prédilection pour l’aquarelle: J’aime la douceur des tons obtenus , leur fluidité …J’aime voir la peinture se diluer , se faire absorber par le papier. J’aime jouer un peu avec le hasard, faire «ma petite cuisine » en utilisant des éponges , des cotons tiges , du sopalin mais aussi principalement bien sûr …des pinceaux. Je fais aussi quelques huiles et pas mal de pastels -surtout pour les fleurs et les portraits. Après avoir fait pas mal de figuratif assez classique j’essaie maintenant , d’évoluer vers des techniques plus modernes, avec inclusion de matière et un graphisme simplifié.

TIBET (2)Ladakh, Zanskar, le « Petit Tibet » de l’Himalaya Indien. Expositions de photographies, du mardi 4 avril au samedi 13 mai 2017 Christelle et Gilbert Huguetpeyre
A l’extrême nord de l’Inde, enserré entre le Pakistan et le Tibet, le Ladakh et le Zanskar représentent l’un des derniers refuges de la culture tibétaine en terre libre. Ces photos prises au « Petit Tibet » en 2015, dévoilent des paysages de hautes cimes de solitude et de grands espaces, des portraits de paysans, nomades et religieux, et des monastères bouddhistes tibétains.Vente au profit de la communauté tibétaine en exil en Inde et au Népal.

PortraitFabien_redimensionner _D3S2459_Fabien_ZUNINO

« Aux confins des West Fjords vit un petit Prince, Melrakki, le renard polaire des islandais.
Avoir le privilège de partager son palais est le plus grand des délices.
Dans la neige pour écrin, son regard d’or a le pouvoir de figer le temps au royaume du bonheur et marque à jamais celui qui l’a rencontré. »
http://pictave.wixsite.com/petit-prince-polaire
IcoFlore : http://www.icoflore.com Islande de glace et de Vie : http://pictave.wixsite.com/islande
Depuis gamin, les « mauvaises herbes » et autres « sales bêtes » sont essentielles pour mon équilibre et la photographie est un heureux prétexte pour de nouvelles sorties sur le terrain. Les jumelles autour du cou, une loupe dans la poche, le boitier et des focales toujours trop lourdes sont devenus les compagnons de mes observations naturalistes.
Dans mon rôle de papa, j’essaie de conserver un esprit d’école buissonnière. La « découverte » et la recherche d’esthétisme commencent au fond du jardin, ce qui ne m’empêche pas quelques escapades en famille outre Atlantique, en Ecosse, en Slovénie ou plus récemment en Islande.
À chaque fois, je ressens une irrésistible envie d’immersion dans les traces de mes auteurs préférés : Jean-Henri Fabre pour les insectes, Aldo Léopold pour son regard forestier et bien sûr Robert Hainard pour la patience et la précision de ses chasses au crayon.
Fabien ZUNINO

expo poitiersAmoureux de la nature, d’origine bretonne, Eric PILLET présente une série intitulée « Que la nature est belle » dédiée à la faune, la flore et les paysages. Un sujet de prédilection que l’auteur a traité de la macrographie au panorama pris entre 1986 et 2014 au fil de ses pérégrinations en Corse, dans les alpes ou sur les côtes bretonnes. Ces photos poignantes de réalisme, sont régulièrement remarquées ; certaines ont d’ailleurs été publiées dans le magazine « Chasseurs d’images » https://www.facebook.com/EricPilletPhotographe86/

12-_DSF7446Les photographies exposées présentent des instants de vie dans ce qu’elle a de plus essentiel. Des moments de sérénité, en contrepoint d’un chaos qui parfois nous bouleverse. Des images lumineuses, poétiques, des fragments d’éternité. Un carnet intime pour faire s’envoler notre imagination. Yann Héchard

http://www.yannhechard.com/fr/accueil.html